Ma première peinture

Ça fait un moment que je veux essayer la peinture avec ma puce, mais je restais un peu récalcitrante surtout parce qu’elle met encore à peu près tout ce qui lui passe sous le nez dans sa bouche !

En parcourant la blogosphère, on trouve PLEIN de recettes de peintures comestibles pour les bébés, avec des yaourts, du riz, des marshmallows… mais ça me gêne un peu de ‘l’encourager’ à manger la peinture. Je cherchais plutôt une recette comestible, mais pas forcément agréable au goût.

Et je suis tombée sur celle , très facile et avec seulement trois ingrédients: de la maïzena, de l’eau et du colorant alimentaire.

peinture comestible

On avait déjà expérimenté avec la maïzena et  l’eau froide, qui fait une substance vraiment étrange et rigolote à manipuler pour les tout-petits, et Emilie n’avait pas tenté de la manger, donc j’avais bon espoir !

Pour 3/4 pots de peinture maison (petits pots de compote blédina), prévoir :

  • 120 grammes de maïzena
  • 125 ml d’eau froide
  • 5 L d’eau bouillante

Mélangez d’abord la maïzena à l’eau froide, en essayant de la diluer tant bien que mal, puis ajoutez l’eau bouillante.

Ça se transforme quasiment instantanément en une espèce de pâte cireuse, c’est assez impressionnant !

peinture comestible DSC_0721 (Copier)

Transvasez dans les petits pots, et ajoutez quelques gouttes de colorant alimentaires de votre choix. La consistance est sympa, les couleurs sont super flashy, et le goût n’est vraiment pas terrible (oui, j’ai goûté), PARFAIT !

peinture comestible

Il vous faut encore une bâche ou quelque chose pour protéger le sol, une feuille, et un bébé pas très habillé !

DSC_0735 (Copier) peinture comestible

Résultat des courses… Emilie a beaucoup aimé mettre ses mains dans la peinture, jouer avec, et….malheureusement, elle a aussi eu l’air de bien apprécier le goût (beurk) puisqu’elle y est retournée plusieurs fois et qu’elle a même voulu manger la feuille à la fin !

peinture comestible  peinture comestible

Petit bémol : Je fais toujours la même erreur, je  n’ai plus de papier cartonné à la maison, j’ai donc pris une feuille de l’imprimante. Idée moyennement intelligente, la feuille a finie complètement trempée, imbibée, et en boule, donc œuvre d’art assez éphémère, mais de toutes façons, étant donné que c’est de la peinture faite avec des aliments, je ne suis pas sure qu’on puisse la garder bien longtemps !

peinture comestible peinture comestible

Emilie : 9 mois

Une réflexion sur “Ma première peinture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *